COVID 19 ! Les consultations se poursuivent sur rendez-vous. Téléphoner au 049.94.91.50.10

Interface psychiatrique Siloë sans rendez-vous les après-midis de 14h à 17h

AGIR ENSEMBLE

Vous souhaitez devenir bénévole, rejoignez-nous !

Connaître les missions proposées

         Décembre 2018 : Ouverture de 2 lits supplémentaires LHSS, portant le total de l'établissement à 10 lits
 
Octobre 2016 : Ouverture de 4 places d'appartement de coordination thérapeutique à la Résidence solidaire des Favières
 
         Décembre 2015 : Ouverture de 2 lits supplémentaires LHSS
 
       Janvier 2012 : Ouverture de 2 lits supplémentaires LHSS
photos_diverses_jos_011Novembre 2007 : Mise en place de 4 lits halte soins santé
Octobre 1998 : Création de l’Interface psychiatrique SILOE

promo-003

    Mai 1994 : Inauguration du cabinet dentaire

    Novembre 1996 : Collaboration avec le bus de nuit du Samu Social

    Décembre 1993 : Ouverture de l'Espace Santé Mirabeau en centre ville de Toulon

 

«En janvier 1987, le Dr Michel Verdier, responsable de l’équipe du 1er accueil médical à l'association Les Amis de Jéricho, décidait d’alerter les partenaires locaux de la Ville, du Département, de la Région, de la situation qu’il découvrait dans le Var après trois années d’expérience à Toulon d’une permanence de consultations et de soins gratuits pour des personnes ne pouvant plus accéder à l’Hôpital. »
 

Depuis 1984, une permanence de soins médicaux existait au sein de l'accueil de jour, créée par la Diaconie du Var : Les Amis de Jéricho.Inauguration_Discours

Une convention signée avec la Caisse Primaire d'Assurance Maladie en 1988 a permis d'officialiser cette permanence quotidienne de premier accueil médical.

En mars 1992 : Tracé d'un chemin qui mettra 20 ans à se concrétiser.

Créée à l’initiative de l’Union diaconale du Var, Promo Soins est « une passerelle pour la santé des plus démunis». Elle est le volet santé d’un dispositif plus global de lutte contre l’exclusion sociale. On y trouve déjà ses dix missions principales :

 

1 – Premier accueil : Il reste « l’acte de foi » en un projet de santé qui vise la personne humaine dans son intégralité. : le soin qui guérit commence par le regard, la considération, le respect.

2 – Le diagnostic santé : L’intervenant social propose alors à la personne, avec son accord et sa participation active, une orientation adaptée à sa demande et la plus proche possible de ses besoins

3 – La remise en forme : hygiène et entretien corporel sur le site de Jéricho (douches, vestiaire, coiffeur, point chaud, repas, activités sportives)

4 – le dispensaire mis en place dès 1985 avec :

- Un médecin permanent vacataire assisté d’une infirmière assurerait toutes les permanences

- un réseau de spécialistes plus particulièrement attentifs aux pathologies des accueillis Le fonctionnement de l’antenne médicale est inscrit dans une dynamique locale

- le centre de tri des médicamentsPS15

- l’antenne mobile, elle pourrait s’articuler avec d’autres prestations de service telle la présence la nuit et le week-end dans les rues de Toulon

5 – la prévention et l’éducation à la santé

6 – Le service social de promotion de la santé

7 – Le service des Visiteurs d’hôpitaux

8 – l’accompagnement et l’orientation psychologique et psychiatrique

9 – Un service d’écoute, d’information et de soins pour les malades alcooliques

10 – le suivi des convalescents

Les diaconats de l’Eglise Catholique et de l’Eglise Réformée, le Secours Catholique et les Œuvres de Malte servent de fondation à la démarche entreprise et à la naissance de Promo Soins.

Octobre 1992 : attachement à une intuition initiale née au sein d’un réseau

Sur ces premières bases l’association Promo Soins a eu sa première assemblée générale fondatrice le 21 octobre 1992, dépôt des statuts et création officielle le 23 décembre 1992.

Promo Soins s’est inscrit dans le cadre du dispositif d’action sociale « PASSERELLES 83 » présenté par l’Union diaconale du Var, c'est-à-dire que les patients accueillis bénéficient d’un réseau et d’une cohérence de l’accompagnement et du travail social entrepris avec eux : une passerelle pour l’hébergement et le logement ; une passerelle pour la santé ; une passerelle pour l’insertion sociale et économique et une passerelle pour la recherche et la formation.